Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Pour profiter d’une eau chaude sanitaire et d’un chauffage, la mise en place d’une pompe à chaleur s’avère être une solution écologique et économique. Cet appareil thermodynamique chauffe ou refroidit l’espace selon les besoins. Il existe plusieurs types de pompe à chaleur. Quel que soit le modèle, le processus de fonctionnement est globalement le même, mais il y a tout de même des particularités. Les différentes pompes à chaleur se distinguent par la ressource naturelle utilisée et le système de diffusion. Découvrez le fonctionnement global d’une PAC et le fonctionnement de chaque modèle. 

Fonctionnement global d’une pompe à chaleur  

Quel que soit le modèle choisi, une pompe à chaleur nécessite un espace suffisamment grand en dehors de l’habitation pour accueillir le module extérieur qui capte les calories. Pour diffuser la chaleur, il y aura aussi une unité intérieure ou plusieurs selon la version. N’hésitez pas à visiter ce lien pour consulter le guide complet d’une PAC. Concernant son fonctionnement, il se résume en 4 étapes. L’évaporateur puise les calories de la source exploitée, puis les transmet au liquide caloporteur. Lorsque celui-ci change d’état, il se transforme en gaz chaud sous l’action du compresseur. Grâce à la puissance thermique du condenseur, il retrouve sa forme originelle. La dernière phase est déterminée par la baisse de la température grâce au détendeur. La pression du fluide frigorigène regagne son niveau initial et le processus peut reprendre. 

Fonctionnement des différents types de PAC

Les différents types de PAC se distinguent par la ressource naturelle qu’elles utilisent. Si la pompe à chaleur géothermique puise les calories dans le sol, le modèle aérothermique sert des calories de l’air pour favoriser le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire dans la maison. Il y a aussi la PAC aqua-thermique, qui puise les calories dans l’eau. Pour déterminer la puissance de la PAC adaptée à votre logement, un bilan thermique doit être réalisé. Cela dépend également du confort souhaité et de l’isolation de la maison. Si votre domicile est mal isolé, alors il vaut mieux entamer des travaux d’isolation car une PAC ne peut pas faire face à des déperditions de chaleur.  

Pompe à chaleur air/air

Appelée aussi climatisation réversible, une pompe à chaleur air/air permet à la fois de chauffer et de rafraîchir le domicile. Ce système renvoie de l’air chaud par une unité intérieure. Pour les modèles présentant plusieurs modules de diffusion, on les appelle multisplit. 

Pompe à chaleur air/eau

Une pompe à chaleur aérothermique ou air/eau se décline en des modèles monobloc ou bi-bloc. Elle est raccordée à un circuit de chauffage central. L’énergie thermique du fluide frigorigène augmente la température du liquide de ce dernier. A noter que ce type de PAC permet à la fois de fournir de l’eau chaude sanitaire et du chauffage dans la maison.