Les bonnes pratiques pour fixer une charge lourde sur un placo en polystyrène

Un placo en polystyrène joue un rôle majeur dans l’isolation d’un mur ou d’un plafond. Il s’agit d’un plâtre moulé entre deux couches de cartons. Toutefois, un placo est très pratique pour y fixer des objets légers ou moins volumineux. Il est possible également d’y poser une charge lourde comme un meuble ou une bibliothèque à condition d’avoir tout ce qu’il faut pour que cela soit faisable. 

La charge que peut supporter un placo en polystyrène

Pour améliorer la résistance thermique d’une pièce ou renforcer l’isolation d’un mur porteur, on utilise ce qu’on appelle un placo en polystyrène. Or, la fixation charge lourde sur isolation extérieure varie selon les caractéristiques de ce placo. Ainsi, deux critères interviennent pour déterminer la résistance d’un placo en polystyrène dans le cas d’une charge lourde : 

A lire en complément : Tous savoir sur les menuiseries en aluminium

  • Le mode de fixation.
  • Le type de cheville.
  • La charge.

En général, un placo en polystyrène peut supporter une charge inférieure à 35 kg. Cependant, si on veut y fixer des objets beaucoup plus lourds comme un meuble de cuisine, il va falloir évaluer sa résistance et revoir ses caractéristiques. Lorsqu’il s’agit par ailleurs d’une isolation extérieure, il est possible de fixer certains équipements tels que : 

  • Un détecteur de mouvements.
  • Un éclairage extérieur.
  • Une boîte aux lettres.

Les deux critères importants pour déterminer la charge d’un placo

Comme déjà mentionné plus haut, il existe deux principaux critères à considérer pour calculer la charge qu’un placo est en mesure de supporter. 

Cela peut vous intéresser : Tout savoir sur l’extension de maison à Limoges

Le mode de fixation

Pour bien optimiser l’espace, on a souvent recours à un placo en polystyrène pour fixer des meubles, ou pour y construire une bibliothèque. Le mode de fixation d’un placo détermine ainsi la charge. En déterminant le mode de fixation de la charge, on pourra alors faire une évaluation de la résistance et du poids qu’un placo peut supporter. En fixation, on retrouve : 

  • La fixation par doublage du mur sur une ossature ou Placostil.
  • La fixation par vissage ou collage direct du placo sur une cloison ou sur le mur.

Le type de cheville 

Le choix de la cheville dépend de l’usage d’un placo en polystyrène. On retrouve sur le marché : 

  • Des chevilles en plastique.
  • Des chevilles du type NP.
  • Des chevilles métalliques.

Déterminer la charge du placo selon l’usage  

Choisir une cheville est une étape essentielle afin de garantir l’efficacité, la fiabilité et la résistance d’un placo en polystyrène face aux poids lourds. 

Dans le cas d’un doublage ou d’une cloison sur ossature

Il faut savoir que le type de cheville à adopter dépend également de l’usage du placo en polystyrène. On mise alors sur des chevilles en plastique ou en métal pour une charge inférieure ou égale à 35 kg. En revanche, si la charge est supérieure à 35 kg, il est recommandé de renforcer son placo

Dans le cas d’un doublage vissé ou collé directement sur le mur ou la cloison

On utilise généralement les mêmes types de cheville. Toutefois, pour assurer la bonne fixation des charges volumineuses, il vaut mieux utiliser des chevilles du type NP. Elle sera fixée directement dans la maçonnerie.